Mouvance

En quelques mots, nos objectifs et notre histoire

Mouvance (substantif féminin) : sphère d'influence ; caractère de ce qui évolue, change, fluctue ; du latin, moere : mettre en mouvement, mouvoir, émouvoir, remuer, agiter ; en politique, courant de pensée informel

 

Nos objectifs

L'ASBL Mouvance a été fondée en 2011 à Charleroi. Elle a été créée pour répondre au manque de propositions pour les amateurs en danse contemporaine. En 2015, suite à d'intenses discussions, son objectif s'est vu élargi et précisé : Favoriser l'expression par le corps du pouvoir créateur de tout un chacun, admis dès lors comme sa raison d'être.

De cette manière, dans les démarches qu'elle entreprend et pour les actions qu'elle met en œuvre,  l'ASBL poursuit quatre buts  :

// SUSCITER L'ENVIE

Par ses activités, Mouvance cherche à susciter l'envie de créer, de s'approprier son corps et de le prendre comme médium d’expression.

// TRANSMETTRE DES OUTILS

Par l'intermédiaire d'intervenants professionnels, Mouvance encourage la transmission d'outils, pour appréhender son corps et pour faire exprimer son pouvoir créateur.

// RENDRE AUTONOMES

Mouvance soutient les créateurs en les rendant autonomes par la formation.

// CRÉER DU LIEN

Mouvance encourage le plaisir de se rencontrer et de se remettre en questions au contact d'autres personnes, d'autres corps et d'autres pouvoirs créateurs.

Mouvance entend concrétiser son projet :

// EN PROPOSANT DES ATELIERS DÉCOUVERTES ET DE PRATIQUE

où sont invités des intervenant.e.s professionnels de premier choix,

// EN FONDANT DES COMPAGNIES

dans lesquelles chacun.e se forme par les forces multiples du groupe,

// EN GÉRANT DES PROJETS SOCIO-CULTURELS

en partenariat avec des services sociaux, des écoles ou des opérateurs culturels,

// EN FONCTIONNANT DE MANIÈRE COLLECTIVE.


Notre histoire

Fondée en 2011, l'ASBL fonctionne aujourd'hui grâce à une trentaine de bénévoles motivés qui se mettent au service de sa raison d'être : favoriser l'expression par le corps du pouvoir créateur de tout un chacun.


Les premiers pas

 

 

Les premiers ateliers ont été organisés en 2011, à l'initiative d'Olivier Roisin, membre fondateur. Il s'agissait de week-ends de formation avec des artistes créateurs et interprètes confirmés, offrant l'opportunité aux participants d'approcher la diversité et la richesse de la pratique de la danse contemporaine, et aux artistes de transmettre leurs démarches.

En 2013, nous suscitons nos premiers partenariats socio-culturels dans le but de relier l'expression corporelle aux outils de gestion de conflits. Mouvance travaille alors avec un Service d'insertion sociale (SIS) du CPAS et la cellule Accueil Temps Libre (ATL) à Charleroi, ainsi que l'école Joseph Delclef à Bruxelles.

Par la suite, l'ASBL prend en charge ses premières créations :

Territoire Nomade (2013), créé par Olivier Roisin à Charleroi, est un dispositif participatif à destination de l'espace public. Il émerge d'une résidence artistique au coeur d'une galerie commerciale (Ville 2 à Charleroi), puis a été repris au Park(in) Day de Reims (France) et au Festival Culturiosité à Charleroi.

Un bruit (2014)
est créé par la chorégraphe Fanny Brouyaux entre Charleroi, Bruxelles et Marrakech, à l'occasion des 50 ans de l'immigration marocaine en Belgique. Il relie 3 danseurs belges, 2 danseurs marocains et 11 transistors. Plus tard, à l'occasion du Festival MolenDance 2016, le projet s'est transformé en une version participative et urbaine.

Mythologies (2015)

créé par la philosophe et metteur en scène Hélène Lacrosse, revisite les cas cliniques décrits par Olivier Sacks dans son ouvrage L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau (1985). Ce spectacle est présenté dans plusieurs lieux culturels belges et s'exporte jusqu'en Colombie, au Teatro Itinerante del Sol.

Odoo image et bloc de texte

Des compagnies

En 2014, Mouvance crée à Charleroi une compagnie de danse contemporaine ouverte à tous : la Compagnie R9. 

En 2017, une autre compagnie voit le jour, celle du Brabant-Wallon. Ces deux projets se sont inscrits dans une structure d'apprentissage que l'ASBL a pu élaborer au fil des saisons : quelques séances d'approche, des ateliers découvertes, une période de création qui se clôture par une représentation public, dont la forme est déterminée par le groupe constitué pour la saison. 

Des projets

En 2014, un beau partenariat voit le jour avec le service pédagogique du Musée de Mariemont. Après une formation pédagogique et plusieurs stages de recherche-action avec des enfants de 3-5 ans, il aboutit à une publication éditée par le Musée en 2019 : "Ricochet, pour que les enfants et les adultes qui les accompagnent s'approprient le musée".

La même année, l'ASBL commence à animer des ateliers d'expression corporelle pour le Service d'Insertion Sociale (SIS) de Dampremy. En 2018, un autre atelier du même type se met en place au SIS de Gosselies. Ces ateliers font la fierté du CPAS de Charleroi qui les finance. "Les travailleurs sociaux constatent (...) une véritable métamorphose chez certains usagers qui leur permettra d'envisager d'autres parcours vers la formation et l'emploi, à terme." (La Nouvelle Gazette, 22/02/2019)

En 2015, l'ensemble de l'équipe Mouvance est désireuse de stabiliser son fonctionnement sur la base d'un système solide et collectif. Il s'agit alors de revendiquer nos valeurs d'organisation et de les pratiquer : nous renforçons notre constitution et notre gestion quotidienne à partir d'une raison d'être ultime, celle-ci servant de fil rouge à la programmation : « Favoriser l'expression par le corps du pouvoir créateur de tout un chacun ». Notre objet social est modifié en conséquence.

En 2017, toujours désireuse d'aller plus loin dans l'accompagnement des jeunes créateurs, nous invitons Olga Masleinnikova à implanter son Movement Toolbox à Bruxelles. Il s'agit d'un programme d’accompagnement à la création artistique initié par la chorégraphe et pédagogue renommée. Au travers de mises en réflexion et d’échanges entre des créateurs, l'on vise à développer le projet artistique personnel de chacun au sein d’un collectif.

Parallèlement, pendant la saison 2016-2017, plusieurs projets se concrétisent en lien avec des écoles secondaires :

- Alternatives solidaires au Collège du Sacré-Coeur de Charleroi,

- Corps et voix au Musée à l'Institut Sainte-Marie de La Louvière,

- Formation pour l'International Montessori School à Bruxelles,

- Intervention à l'Institut De Mot-Couvreur à Bruxelles.

Festival Caméléon (2017)

En octobre 2017, nous organisons le Festival Caméléon en hommage à Sadia Sheikh à Charleroi. Au programme, des conférences, du slam, du théâtre action, de la danse, de la performance, du chant, du rock, des expositions de sculptures, des ateliers participatifs... pour valoriser l'identité multiple qui nous constitue toutes et tous. Une quarantaine de bénévoles constituent l'équipe du plus gros événement organisé par l'ASBL à ce jour : 3 jours, 5 lieux, 6 pouvoirs subsidiants, 19 partenaires associatifs, 25 activités, 50 donateurs, 65 artistes, 650 spectateurs...

En 2018, nous prenons part au projet "Espèces rares" qui amène la création contemporaine interdisciplinaire dans une dizaine de classes d'écoles primaires de Gembloux. Ce projet est porté par le Centre Culturel (coordination et atelier vidéo) en collaboration avec le CEC Atelier Sorcier (arts plastiques) en lien avec les Facultés agronomiques de Gembloux (biologie).

Aujourd'hui

Depuis sa création, Mouvance a soutenu et assuré plus de 150 projets. Active en Fédération Wallonie-Bruxelles, elle a déployé ses compétences à Charleroi, La Louvière, Louvain-la-Neuve, Tournai, Namur, Liège et Bruxelles. Tout au long de son parcours, l'association a pu collaborer avec des intervenants confirmés, tous créateurs, pédagogues ou interprètes de renommée internationale. Elle garantit ainsi un travail de qualité.

Aujourd'hui, Mouvance entame une réflexion plus théorique sur le développement parallèle de la conscience corporelle (éducation somatique), de la conscience relationnelle (éducation affective) et de la conscience démocratique (éducation populaire).

Ainsi, au fil du temps, l'association s'est adaptée tant aux envies de ses membres qu'aux contextes dans lesquelles elle évolue. Pour ce faire, elle a rapidement adopté un système!me de gouvernance collaborative. Il permet aux projets de se suivre sans nécessairement se ressembler grâce à l'intelligence de ses membres qui se rassemblent pour les concrétiser.


Texte Odoo et bloc d'image